Réseau artcontemporainParis / Île-de-France

Du 18 - 10 - 2017 au 07 - 01 - 2018

Days are dogs
Carte blanche à Camille Henrot

Commissaire : Daria de Beauvais

Avec : David Horvitz, Maria Loboda, Nancy Lupo, Samara Scott, Avery Singer et Jacob Bromberg.

À l’automne 2017, le Palais de Tokyo confie à Camille Henrot (née à Paris en 1978, vit à New York) la totalité de ses espaces d’exposition à l’occasion de la troisième édition d’une série de cartes blanches, initiée avec Philippe Parreno en 2013 et poursuivie avec Tino Sehgal en 2016. Cette carte blanche à l’artiste française – lauréate du Lion d’Argent de la 55e Biennale de Venise (2013) mais aussi des prix Nam June Paik (2014) et Edward Munch (2015) – permet de rendre compte de la multiplicité de sa pratique, ainsi que de l’ampleur des intérêts qu’elle met en jeu.

L’exposition explore comment la « semaine » et les jours qui la composent structurent notre rapport au temps. Elle révèle la manière dont cette invention nous rassure – en nous offrant un cadre commun et des routines – autant qu’elle nous aliène – en instaurant un ensemble de contraintes et de dépendances. Intitulée Days are Dogs en référence, notamment, à l’expression anglaise « Dog Days » qui désigne les jours de canicule et dérive elle-même d’une expression latine liée à l’observation céleste, l’exposition se déroule en sept grands chapitres thématiques. Chacun est consacré à un jour de la semaine, allégorie d’un ensemble d’émotions et d’actions dont les œuvres se font l’écho.