Réseau artcontemporainParis / Île-de-France

Du 21 - 01 au 04 - 04 - 2020

i’m from nowhere good

Vernissage mardi 21 janvier à partir de 18h

Avec la collaboration de Josefin Arnell, Simon Brossard & Julie Villard, A. K. Burns, Roy Dib, Amandine Fabregue, Nash Glynn, Rosie Hastings & Hannah Quinlan, Caroline Honorien, Tarek Lakhrissi, Loup, Roxanne Maillet, TON ODEUR (Marie Milon & Elodie Petit), Bruno Pelassy, Luiz Roque, Mikołaj Sobczak

Commissaire : Thomas Conchou

J’ai accompagné Tarek en Alsace pour l’ouverture d’une exposition qui invoquait Monique Wittig*.
Je souriais en pensant : c’est vraiment notre mère à toutes.
Et je ne sais pas si c’était la chaleur du repas et du vin partagé, l’arrivée de l’automne dans la grande maison ou le feu, partout, mais soudain une respiration m’a manqué – heart skipped a beat – alors que m’apparaissait quelque chose que je voulais, timidement, appeler résistance.
– parce que quand même partout on nous broie.
Dans l’éblouissement des choses données ou prises, je m’accrochais
à la saveur des conspirations,
des plans contrecarrés,
des espaces où l’on se tient les unes aux autres.
Tandis que l’eau bout et qu’encore se lèvent, sur les plaines, les côtes et les montagnes : i’m from nowhere good parce que ni l’origine, ni les données matérielles du présent ne suffisent. i’m from nowhere good parce qu’ielles crient, geignent, chuchotent, murmurent, susurrent, gémissent de concert. i’m from nowhere good parce que tu devrais faire gaffe.
– Oh, mother !

i’m from nowhere good [je viens de nulle part de bon] est le chapitre introductif au cycle NO NO DESIRE DESIRE curaté par Thomas Conchou en 2020. L’exposition s’intéresse aux conditions dans lesquelles les vies des minorités sexuelles et de genre sont contraintes de se construire. Son titre est extrait du morceau Clouds, Chemist And The Angel Gabriel de GAIKA.

* Monique Wittig (1935-2003) était une écrivaine et théoricienne lesbienne révolutionnaire, pionnière du Mouvement de Libération des Femmes.

Évènement :
– Vendredi 24 janvier à 20h, Émois émos, soirée de performances.