Réseau artcontemporainParis / Île-de-France

TaxiTram 24 juin

Le Centre Pompidou fête ses 40 ans en 2017 partout en France. Pour partager cette célébration avec les plus larges publics, il propose un programme inédit d’expositions, de prêts exceptionnels, de manifestations et d’événements pendant toute l'année. Le réseau TRAM s'associe à cet anniversaire et propose un TaxiTram pour découvrir une double exposition dont le commissariat est assuré par Yann Chateigné et Tiphanie Blanc.

Dans le cadre du 40e anniversaire du Centre Pompidou, Micro Onde, Centre d’art de l’Onde, et le cneai de Chatou s’associent pour proposer une double exposition, placée sous la responsabilité de Yann Chateigné et Tiphanie Blanc. Prenant comme point de départ l’année 1977, le projet rayonne en amont et en aval du temps jusqu’à nos jours, et met en relation des histoires parallèles : celle du Centre Pompidou et celle de figures actives dans l’ombre de sa création, destinées divergentes interprétées avec la collaboration d’artistes d’aujourd’hui.
Nous finissons la journée en découvrant l’exposition Hétérotopia de Thierry Fournier suite à sa résidence à Synesthésie, présentée au Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis.

Micro Onde, centre d’art contemporain de l’Onde
1977

Au Centre d’art de l’Onde, l’exposition prend la forme d’une constellation reliant un choix d’œuvres de la collection du Centre Pompidou et un ensemble de travaux et de documents collectés pour l’occasion. Exploration de l’inconscient cybernétique de Beaubourg, archéologie de ses marges, archive de ses futurs inaccomplis, 1977 s’essaie à rendre lisible ce que nous fait, aujourd’hui, l’histoire d’une utopie restée latente.

cneai =
1977-2017, L’Encyclopédie des images de Pascal Doury

Au Cneai, le projet prend comme point de départ l’année 1977 et met en relation des histoires parallèles : celles du Centre Pompidou et d’une communauté informelle d’artistes actifs à Paris dans l’ombre de la construction du Centre, dont la collection singulière d’une figure majeure et pourtant méconnue de l’underground français, Pascal Doury.

Synesthésie au Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis
Hétérotopia

Le Musée d’art et d’histoire accueille Heterotopia, une exposition monographique de Thierry Fournier sur une invitation de Synesthésie, faisant suite à la création en résidence de l’œuvre Ecotone. Artiste et commissaire d’exposition indépendant, Thierry Fournier aborde dans son travail les limites de l’humain et leur redéfinition dans un contexte contemporain de rupture historique et de relation aux technologies.

L’exposition est présentée dans la chapelle du Musée. Elle imagine un espace fictionnel qui s’intéresse aux notions d’utopie et de désir dans une culture transformée par internet : mutation des relations sociales, économie de l’expérience, relations étroites entre corps et appareils, etc. Pensée comme un environnement global plutôt qu’une série de pièces, elle se déploie in situ et prend en compte tout l’espace de la chapelle : installations, sculptures, œuvres en réseau…. Ce bâtiment qui a été un couvent puis un tribunal avant d’accueillir des œuvres devient le lieu de multiples fictions qui évoluent au fil de l’exposition : un « contre-espace » qui juxtapose plusieurs réalités et expériences possibles en un même lieu.