Réseau artcontemporainParis / Île-de-France

21 - 09 - 2019, 17:00 > 20:00

Rémanences

Vernissage samedi 21 septembre de 17h à 20h en présence des artistes.
Performances Parade et Constellation par Sophie Gaucher et Esther Sironneau à 18h et 19h15.
Exposition jusqu’au 9 novembre

Commissaire : Maud Cosson

Avec : Agathe Brahami-Ferron, Morgane Fourey, Sophie Gaucher, Julien Nédélec, Maxime Thoreau et Florian Viel. + Artist Fun Space invite Anthony Bodin.

Sous le signe de « l’attachement » et pour fêter le 10e anniversaire de La Graineterie, cette exposition réinvite les six plasticiens accueillis en résidence depuis la naissance du centre d’art. Les réunir, c’est témoigner du chemin parcouru mais aussi de la persistance de ces expériences vécues, entre intensité et engagements mutuels. S’ils s’expriment tous avec des langages singuliers ou puisent leur créativité dans des horizons variés, chacun d’eux est attaché à l’idée de faire, et ce, soi-même. La pratique de l’atelier revêt ici tous son sens, relevant d’une exigence commune pour la maîtrise et le renouvellement des formes, des objets mais également des modes de rencontres, d’ouverture à l’autre, au quotidien. Qu’ils s’agissent de leurs installations, de leurs performances, de leurs sculptures, dessins ou peintures, toutes leurs oeuvres, dont beaucoup de nouvelles productions, empruntent au réel pour mieux en traduire la singularité et la complexité.

Évènements

– Samedi 5 octobre
À 11h, visite Grand format avec des artistes et la commissaire, gratuit.
À 14h, Du geste à l’objet, atelier avec les artistes Sophie Gaucher et Esther Sironneau, 6€ sur réservation.
À 16h30, Du geste à l’objet, restitution publique de l’atelier, gratuit.

– Samedi 9 novembre
Clovis Petit et Florian Viel
Völcapøm

Rémanences se clôt sur une expérience sonore, focalisée sur la pratique musicale récente de l’artiste Florian Viel. En duo avec Clovis Petit (basse, voix), Florian Viel (aux machines) propose une carte postale acoustique, improvisant un paysage où le temps se distend et les corps s’apaisent. Composée à partir de sons enregistrés dans la nature, les nappes éthérées se mêlent aux motifs plus construits, entraînant l’oreille à travers des scènes fantasmagoriques. Il s’agit bien là, au coeur de l’exposition, d’une invitation au voyage.
Sans réservation, gratuit.