Réseau artcontemporainParis / Île-de-France

Du 23 - 01 au 27 - 06 - 2020

Jardin d’hiver
Jochen Lempert

ré-ouverture le 3 juin ! 

L’exposition – initialement programmée du 23 janvier au 29 mars – suspendue durant le confinement ré-ouvre le 3 juin et est prolongée jusqu’au 27 juin.
Cette réouverture s’accompagne d’horaires étendus et de nouvelles précautions, pour garantir une visite en toute sécurité :
> Ouverture au public du lundi au vendredi de 10h30 à 17h, le samedi et dimanche de 14h30 à 19h.
> Entrée gratuite, réservez votre créneau de visite en cliquant ici
Pour le confort et la sécurité de tous, merci de respecter strictement ces créneaux horaires. 
> Jauge maximale prévue de 10 personnes par heure.
> Port du masque obligatoire.
> Gel hydro-alcoolique mis à votre disposition.
> Pas de vestiaire.
> Accès aux WC sur demande.
> Les groupes ne sont pas autorisés.
—–

Après Sudden Spring (Bildmuseet, Université d’Umea, Suède – 2018) et Predicted Autumn (Musée d’art contemporain de la Haute-Vienne, Château de Rochechouart – 2018), l’artiste poursuit un cycle d’expositions au fil des saisons. Son Jardin d’hiver s’installe dans l’architecture de verre de la Manufacture des Œillets en prise avec les variations atmosphériques.

Jochen Lempert y conçoit un dispositif de vitrines à la manière de cabinets botaniques enfermant des compositions de photographies déclinant le motif végétal, d’un détail du Printemps de Botticelli, à l’imprimé floral d’une chemise en coton. L’artiste instaure un dialogue entre les images par de libres associations conceptuelles ou formelles, formant un récit visuel.

Chaque tirage argentique, invariablement en noir et blanc sur papier baryté mat, est sélectionné au sein d’un large corpus de photographies prises quotidiennement sur le vif et révelées dans son propre laboratoire. Le format de chaque photographie est déterminé par rapport à son environnement : son contexte d’apparition, une vitrine ou un mur d’exposition, et l’ensemble d’images dans lequel il s’inscrit.

Né en Allemagne en 1958, Jochen Lempert est biologiste de formation. Parallèlement à ses activités universitaires, il produit avec le collectif Schmelzdahin (1979–1989) des films en Super 8 basés sur des effets de décomposition bactériologique et d’altérations chimiques des pellicules. Sa pratique de la photographie a conservé une dimension expérimentale et documentaire issue de ses études du vivant.

Crédakino : Projection des films du collectif Schmelzdahin (Jochen Lempert, Jochen Müller, Jürgen Reble).