Réseau artcontemporainParis / Île-de-France

Du 10 - 07 au 08 - 08 - 2020

Il y avait des odeurs qui marchaient
Tiphaine Calmettes

Il y avait des odeurs qui marchaient est une proposition développée par l’artiste Tiphaine Calmettes pour Ygrec-ENSAPC dans le cadre d’Un été culturel en Île-de-France.

Durant quatre semaines, l’artiste transformera le centre d’art en un espace de recherche, d’expérimentation et de production (artisanale, culinaire et végétale) dans lequel les visiteurs pourront découvrir des oeuvres « en devenir ».

L’espace d’exposition se métamorphosera en un lieu de culture de kombucha (tissu vivant, symbiose de bactéries et de levures, qui prolifère, grandit et s’étend) ainsi qu’en un lieu d’expérimentation culinaire où le public pourra regarder, sentir et goûter des objets comestibles.

Les sculptures produites évolueront chaque semaine en une exposition jamais totalement arrêtée dans sa forme mais, à l’instar du vivant, en transformation constante.

Ce projet, entre exposition et résidence de production, se veut également une plateforme de rencontres et d’échanges entre l’artiste, des intervenants (cheffe, philosophe, commissaires d’exposition) et le public, invité à l’occasion de trois rencontres-événements les 23 juillet, 30 juillet et 8 août. C’est à travers des réflexions artistiques, alimentaires, sociales, philosophiques et par conséquent politiques que l’artiste, vient questionner, nos usages et nos habitudes qu’ils soient liés à notre manière de visiter une exposition, de consommer du pain, de s’asseoir à table ou plus largement, d’envisager le vivant.

23 juillet – 18h-20h30
L’artiste Tiphaine Calmettes échangera avec Ariane Leblanc (coordinatrice du projet La Semeuse aux Laboratoires d’Aubervilliers) et Guillaume Breton (responsable du centre d’Art Ygrec) lors d’une visite de l’exposition présentant les différents chantiers en cours dans l’espace et comment ceux- ci s’insèrent dans une recherche artistique plus large liée à la notion du vivant. À cette occasion le public sera invité à goûter les nouvelles productions comestibles de l’artiste.

30 juillet – 19h30-22h
Une narration comestible sera organisée par l’artiste : un repas produit en collaboration avec une cheffe. Ce repas s’écrira et se composera avec des objets, des aliments, des odeurs, des couleurs, des textures et des saveurs ; éléments d’un récit évoquant les croyances oubliées à leur sujet, les modes de pensées associés à leur usage, les possibilités nouvelles qu’ils recèlent.

8 août – 15h-19h
Rencontre publique entre l’artiste Tiphaine Calmettes et le philosophe Emanuele Coccia (La vie des plantes – une métaphysique du mélange, Métamorphoses). L’artiste échangera avec Emanuele Coccia sur la notion de métamorphose (centrale dans la pratique de l’artiste) en tant que phénomène qui lie toutes les espèces entre elles, qui unit le vivant au minéral et sur les questions d’interdépendances entre bactéries, virus, champignons, plantes et animaux qui en découlent.

Avec le soutien de la Direction régionale des Affaires culturelles d’Île-de-France – Ministère de la Culture.